institut biblique de versailles
Lecture de la Bible à deux voix
Évènement

Lecture de la Bible à deux voix

Samedi 20 janvier 2018
Centre 3.ND à Versailles

Christine PRIETO (bibliste protestante) et Marie-Pia RIBÉREAU-GAYON (bibliste catholique) lisent et commenteront pour nous des textes du Premier et du Nouveau Testament où Dieu manifeste sa puissance en punissant les transgressions : des récits concernant le projet de David de faire monter l’arche à Jérusalem, un faux-prophète et Ananias et sa femme Saphira qui ont voulu tricher avec Dieu. Voici, selon la traduction de la TOB, les textes qui seront commentés :

2S 6:1 David réunit à nouveau toute l’élite d’Israël, trente mille hommes.
2 David se mit en route et partit, lui et tout le peuple qui était avec lui, de Baalé-Yehouda pour en faire monter l’arche de Dieu sur laquelle a été prononcé un nom, le Nom du SEIGNEUR le tout-puissant, siégeant sur les chérubins.
3 On chargea l’arche de Dieu sur un chariot neuf et on l’emporta de la maison d’Avinadav, située sur la colline. Ouzza et Ahyo, les fils d’Avinadav, conduisaient le chariot neuf.
4 On l’emmena de la maison d’Avinadav, qui est sur la colline, avec l’arche de Dieu, et Ahyo marchait devant l’arche.
5 David et toute la maison d’Israël s’ébattaient devant le SEIGNEUR au son de tous les instruments de cyprès, des cithares, des harpes, des tambourins, des sistres et des cymbales.
6 Ils arrivèrent à l’aire de Nakôn. Ouzza fit un geste en direction de l’arche de Dieu et il la saisit, car les bœufs allaient la renverser.
7 La colère du SEIGNEUR s’enflamma contre Ouzza, et Dieu le frappa là pour cette insolence. Il mourut là, près de l’arche de Dieu.
8 David fut bouleversé, parce que le SEIGNEUR avait ouvert une brèche en se ruant sur Ouzza. Aujourd’hui encore, l’endroit s’appelle la Brèche de Ouzza.

1R 13:11 Il y avait un vieux prophète qui habitait Béthel : ses fils vinrent lui raconter tout ce que l’homme de Dieu avait fait ce jour-là à Béthel; ils racontèrent à leur père les paroles qu’il avait dites au roi.
12 Leur père leur dit : « Par quel chemin s’en est-il allé ? » Ses fils se renseignèrent sur le chemin par lequel était parti l’homme de Dieu venu de Juda.
13 Il dit à ses fils : « Sellez-moi l’âne ! » Ils lui sellèrent l’âne, et il monta dessus.
14 Il poursuivit l’homme de Dieu et le rattrapa alors qu’il était assis sous un térébinthe. Il lui dit : « Est-ce toi l’homme de Dieu venu de Juda ? » Il répondit : « C’est moi ! »
15 Il lui dit : « Viens avec moi à la maison, et mange du pain. »
16 L’homme de Dieu lui répondit : « Je ne puis ni retourner, ni venir avec toi ; je ne mangerai pas de pain et je ne boirai pas d’eau avec toi dans ce lieu,
17 car j’ai reçu cette parole du SEIGNEUR : Tu ne mangeras pas de pain et tu ne boiras pas d’eau en ce lieu, tu ne retourneras pas par le chemin que tu auras pris à l’aller. »
18 Le prophète lui dit : « Moi aussi, je suis prophète comme toi et un ange m’a dit - parole du SEIGNEUR : Fais-le revenir avec toi dans ta maison; qu’il mange du pain et qu’il boive de l’eau. » Il lui mentait.
19 L’homme de Dieu retourna avec lui, mangea du pain dans sa maison et but de l’eau.
20 Or, comme ils étaient assis à table, la parole du SEIGNEUR fut adressée au prophète qui l’avait fait revenir ;
21 et le vieux prophète cria à l’homme de Dieu qui était venu de Juda : « Ainsi parle le SEIGNEUR : Parce que tu as désobéi à l’ordre du SEIGNEUR et que tu n’as pas gardé le commandement que t’avait donné le SEIGNEUR, ton Dieu,
22 parce que tu es revenu, que tu as mangé du pain et bu de l’eau dans le lieu au sujet duquel il t’avait dit : ʻN’y mange pas de pain et n’y bois pas d’eauʼ, ton cadavre n’entrera pas dans la tombe de tes pères. »
23 Après que l’homme de Dieu eut mangé du pain et qu’il eut bu, le vieux prophète sella l’âne du prophète qu’il avait fait revenir,
24 et celui-ci s’en alla. Un lion le rencontra en chemin et le tua. Son cadavre gisait sur le chemin, tandis que l’âne se tenait d’un côté du cadavre, et le lion de l’autre.
25 Des passants virent le cadavre gisant sur le chemin et le lion à côté du cadavre. Ils vinrent en parler dans la ville où habitait le vieux prophète.
26 Le prophète qui l’avait fait revenir sur son chemin en entendit parler et il dit : « C’est l’homme de Dieu ! celui qui a désobéi à l’ordre du SEIGNEUR ; le SEIGNEUR l’a livré au lion qui lui a brisé les os et l’a tué, selon la parole que le SEIGNEUR lui avait dite. »
27 Il dit à ses fils : « Sellez-moi l’âne ! » Ils le sellèrent
28 et il partit ; il trouva le cadavre gisant sur le chemin, tandis que l’âne et le lion se tenaient à côté du cadavre. Le lion n’avait pas mangé le cadavre et il n’avait pas brisé les os de l’âne.
29 Le prophète releva le cadavre de l’homme de Dieu, le déposa sur l’âne et le ramena. Le vieux prophète revint à sa ville pour célébrer le deuil et l’ensevelir.
30 Il déposa le cadavre dans son propre tombeau, et l’on célébra son deuil : « Hélas, mon frère ! »
31 Après qu’il l’eut enseveli, il dit à ses fils : « Quand je mourrai, vous m’ensevelirez dans le tombeau où l’homme de Dieu est enseveli. Vous placerez mes os à côté de ses os.
32 Car elle s’accomplira, la parole qu’il a criée - parole du SEIGNEUR - contre l’autel qui est à Béthel et contre toutes les maisons des hauts lieux qui sont dans les villes de Samarie. »

Ac 5:1 Un homme du nom d’Ananias vendit une propriété, d’accord avec Saphira sa femme ;
2 puis, de connivence avec elle, il retint une partie du prix, apporta le reste et le déposa aux pieds des apôtres.
3 Mais Pierre dit : « Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur ? Tu as menti à l’Esprit Saint et tu as retenu une partie du prix du terrain.
4 Ne pouvais-tu pas le garder sans le vendre, ou, si tu le vendais, disposer du prix à ton gré ? Comment ce projet a-t-il pu te venir au cœur ? Ce n’est pas aux hommes que tu as menti, c’est à Dieu. »
5 Quand il entendit ces mots, Ananias tomba et expira. Une grande crainte saisit tous ceux qui l’apprenaient.
6 Les jeunes gens vinrent alors ensevelir le corps et l’emportèrent pour l’enterrer.
7 Trois heures environ s’écoulèrent ; sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.
8 Pierre l’interpella : « Dis-moi, c’est bien tel prix que vous avez vendu le terrain ? » Elle dit : « Oui, c’est bien ce prix-là ! »
9 Alors Pierre reprit : « Comment avez-vous pu vous mettre d’accord pour provoquer l’Esprit du Seigneur ? Écoute : les pas de ceux qui viennent d’enterrer ton mari sont à la porte ; ils vont t’emporter, toi aussi. »
10 Aussitôt elle tomba aux pieds de Pierre et expira. Quand les jeunes gens rentrèrent, ils la trouvèrent morte et l’emportèrent pour l’enterrer auprès de son mari.
11 Une grande crainte saisit alors toute l’Église et tous ceux qui apprenaient cet événement.

Renseignements et inscriptions
Pour toute information complémentaire : ibv78@orange.fr
Fiche d'inscription : cliquez ici